Appel à projets « Concours d’innovation » vague 2 – Programme d’investissements d’avenir

siteVous êtes une start-up ou une PME et vous souhaitez accélérer le développement et la mise sur le marché de votre projet innovant ? 

Candidatez à l’appel à projets « Concours d’innovation » lancé par Bpifrance et la DGE, et financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) jusqu’au 9 octobre 2018 à 12h. Celui-ci a pour vocation de sélectionner des projets d’innovation mono-partenaires au potentiel particulièrement fort pour l’économie française et pouvant ainsi prétendre à une envergure mondiale.

Pourquoi candidater ?

Le « Concours d’innovation » permet de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation dont les coûts totaux se situent entre 600 000 € et 5 millions €, et dont la durée est comprise entre 12 et 36 mois

Thématiques en lien avec la Santé opérées par BpiFrance :

  • Numérique : intelligence artificielle, Big Data, internet des objets, réalité augmentée, réalité virtuelle, blockchain
  • Santé : outils de dépistage / diagnostic et prévention

Critères d’éligibilité et de sélection :

  • Dossier complet
  • Domaine couvrant l’une des thématiques ci-dessus
  • Coût total du projet de RDI entre 600 000 € et 5 millions € pour une durée de 12 à 36 mois
  • Etre porté par une start-up ou PME unique
  • Caractère innovant et valeur ajoutée du projet
  • Impact économique
  • Capacité du porteur à mener à bien le projet
  • Eco-conditionnalité du projet

Modalités de financement :

Le financement apporté dans le cadre du Concours d’innovation se fera sous forme d’aides d’Etat constituées pour deux tiers de subventions et d’un tiers d’avances récupérables. Pour la part de dépenses éligibles, les taux maximums d’intervention sont les suivants : 

  • 45 % pour les petites entreprises
  • 35 % pour les moyennes entreprises

 

Communiqué de presse

Cahier des charges*

Dossier de candidature

Contact

Contactez Marie-Charlotte LECHNER pour tout complément d’information concernant cet AAP

*sous réserve de publication au Journal officiel de l’arrêté du Premier ministre approuvant le présent cahier des charges